Lion's Drums

 
Connu sous le nom d’Abstraxion et Lion’s Drums, Harold Boué est un producteur et musicien basé à Marseille.
 
Abstraxion signe ses premiers morceaux en 2005, et sa discographie compte aujourd’hui une bonne quinzaine d’EPs et deux albums (Break of Lights, 2013, sur le label de Nicolas Jaar, Other People ; She Thought She Would Last Forever, 2016). Sorti en mai 2019 sur le label Dischi Autunno de Jennifer Cardini, son dernier EP, Black Vulture, comporte notamment des remixes de Black Merlin et Interstellar Funk.
 
Harold se lance en 2018 dans l’exploration de nouveaux territoires/paysages musicaux avec Lion’s Drums, qu’il développe désormais en parallèle du projet Abstraxion. À l’image de sa ville, Marseille, ce nouveau projet est rough, gorgé de lumière et traversé de nombreuses influences.
Toujours en quête de drums spéciales et des disques rares, Lion’s Drums signe un son d’une vibration puissante et pure, porté par une mécanique tribale qui dresse naturellement un pont entre la technologie actuelle et une forme de transe ancestrale. Il sort sur le label Hivern Disc de John Talabot un premier EP éponyme incluant notamment un morceau co-signé avec Fantastic Man, suivi d’un deuxième EP chez les berlinois Cocktail d’Amore, puis propose une version acide psychédélique du titre Goca Dunya du groupe turc Altin Gün.
 
Avec son partner in crime de toujours, DC Salas, Harold co-dirige le label Biologic records qui, parmi ses artistes les plus récemment signé·e·s, compte Matisa, Glitter ou encore Malcolm. Harold a parcouru le globe, parfois accompagné de volumineux synthèses vintages pour ses performances live ou dj set sur des scènes parmi les plus prestigieuses telles que le Pitchfork festival, Berghain - Panorama-bar, partageant à l’occasion les platines pour des back-to-back enflammés avec ses amitiés musicales comme Roman Flügel, Budino, Bufiman, Chloé, Zozo...
2021 s’annonce comme une année chargée avec la sortie de deux albums Lion’s Drums : Kagabas, qui combine compositions musicales de studio et enregistrements de chants et de sons recueillis dans un village Kagaba, dans la Sierra Nevada en Colombie, puis un second album sera bientôt annoncé chez Cocktail d’Amore Music.

 

Kagabas

Lion's Drums

Management : Magma — Sebastien et Julien 
Booking / music scene : Super Mon Amour — JB et  E314 Agency — Toon
Booking / performing arts : Parallèle et Jean-François Mathieu

" En février 2021, avant de commencer la création de ce live, j'ai reçu un message des Kagabas insistant sur l'importance de transmettre cette musique et ces chants et préserver la connexion avec "Aja", la mère nature, pour préserver l'équilibre, le respect et l'harmonie de la Sierra Nevada. Dans ce live audiovisuel, je continue à explorer le rapport entre nature, field recordings et chants, instruments traditionnels en y mêlant instruments modulaires, électroniques et percussions pour faire apparaître l’énergie des musiques originales de l'album. Pour accompagner la narration du live et son histoire, la création visuelle de Floriane Ollier compose avec les vidéos réalisées lors des enregistrements de l'album et d’autres vidéos proposées par l'organisation Nativa. L'espace scénique est entouré d'un cercle lumineux posé au sol autour duquel le public est invité à s'asseoir. Représenté.e.s sur les photos de Nativa.org exposées autour du public, les Kagabas contiennent l'ensemble avec le regard bienveillant d'une civilisation vieille de 5000 ans qui se considère comme la grande sœur de l'humanité. L'espace est ainsi pensé en plusieurs cercles concentriques qui immergent le public au cœur des présences sonores et visuelles que nous font parvenir les Kagabas, et questionnent la dynamique à l'œuvre : au bout du compte, qui regarde qui ? "

Les bénéfices de cet album sont reversés à l’organisation Nativa pour soutenir son combat pour la reforestation et la restitution des terres.