Caroline Guiela Nguyen

Caroline Guiela Nguyen

D’abord étudiante en sociologie, elle intégre en 2006 l’école du Théâtre national.

Elle fonde en 2008 les Hommes Approximatifs, compagnie implantée à Valence et qui réunit Alice Duchange (scénographe), Benjamin Moreau (costumier), Jérémie Papin (créateur lumière), Mariette Navarro (auteure), Antoine Richard (créateur sonore) et Claire Calvi (collaboratrice artistique). Avec la compagnie, elle signe huit créations. Elle présente Andromaque (Ruines), d’après Racine, en 2007 ; Macbeth (Inquiétudes), d’après Shakespeare, Kadaré et Müller, en 2008 ; Tout doucement je ferme la porte sur le monde, d’après le journal intime d’Anaïs Nin, également en 2008. À la Comédie de Valence, elle crée avec la compagnie Se souvenir de Violetta, créée en 2011 ; Le Bal d’Emma, créé à Montélier en mai 2012 pour le festival Ambivalence(s), Elle Brûle en 2013, GirlNextDoor en 2014 et Le Chagrin en 2015. 

Caroline Guiela Nguyen donne régulièrement des stages, notamment avec les étudiants de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne, le TNS, ou avec le public de La Comédie de Valence. Membre du Collectif artistique de la Comédie de Valence depuis 2014, elle est artiste associée à La Colline, théâtre national et au Théâtre Olympia, Centre dramatique régional de Tours et à la MC2 : Grenoble.

Le Chagrin

Caroline Guiela Nguyen

Dans un bric-à-brac à mi-chemin entre la maison de poupées et le cabinet de curiosités, quatre personnages tentent de faire face au chagrin. Il y a ce père, dont ils doivent organiser les funérailles, mais il y a aussi l’enfance, l’innocence qu’il faut enterrer avec lui. Sans oublier la nécessité de se réinventer, dans « l’après ». Avec ce Chagrin, Caroline Guiela Nguyen nous invite à larguer nos amarres pour nous laisser emporter par un univers singulier, où la chronologie est bouleversée, où les mots manquent, où l’on rejoue ce que l’on sait être révolu. Un monde en creux pour saisir l’épaisseur des émotions, la profondeur des vides et le retour du plein. Cet endroit où quelque chose, paradoxalement, est en train de renaître. Entre une larme et un éclat de rire.

Production Les Hommes Approximatifs ; La Comédie de Valence - Centre Dramatique National Drôme-Ardèche
Coproduction Théâtre Olympia MC2 Grenoble ; Centre Dramatique régional de Tours ; La Colline - Théâtre National - Paris ; La Comédie de Béthune - CDN - Nord-Pas-de-Calais ; Théâtre de la Coupe d’Or - Scène conventionnée de Rochefort
Soutien de la DRAC Rhône-Alpes, Ministère de la Culture et de la Communication ; Le Conseil général de la Drôme ; La Ville de Valence ; Le collectif 360 ; Les Subsistances - Lyon.

 

« Marseille-Arles connexion » 
Le festival Parallèle s’associe au théâtre d’Arles et vous propose une navette gratuite Marseille-Arles pour aller découvrir ce spectacle remarquable.

Réservations navette auprès du festival Parallèle : 
par mail : reservation@festivalparallele.com
par téléphone : +33 (0)4 91 11 19 33