L'Employeur

L'Employeur est la continuité d'une première compagnie (Le Sextuor) constituée d'anciens élèves de l'ERAC.

Les trois acteurs continuent leur travail de création du répertoire contemporain tout en explorant diverses manières de mettre en scène.

Alexandre Le Nours dirigeait Sextuor Banquet (Armando Llamas), Stéphane Gasc Atteintes à sa vie  (Martin Crimp) puis Aux prises avec la vie courante (Eugène Savitzkaya) présentée dans le cadre du festival actOral.6 à Marseille dans une mise en scène faite du regard croisé des acteurs, d’une chargée de production et d’un scénographe-vidéaste.

L’univers artistique de L’Employeur naît de la confrontation de plusieurs envies et désirs de théâtre pour, au final, se construire une identité propre.

Un désir de jeu proche de soi, touchant parfois à une direction presque cinématographique de l’acteur, un espace scénique fait de tout un tas d’objets de récupération et d’installations vidéo plastiques, une adresse directe au public, jouant sur l’ambiguïté du jeu-non jeu, acteur-personnage, un théâtre qui se voudrait à la fois visuel et simplement exécuté, où le formel viendrait se confondre avec la simple réalité de l’ "être là", ne rechignant ni à l’émotion ni à l’humour, avec le désir tenace de donner l’illusion de la simplicité… Tels pourraient être nos axes de travail.


© Stéphane Gasc

21/06/2006 - 20/07/2006. Une perfromance d'après Le temps nous manquera

L'Employeur

TéléchargementTéléchargement
( - %d Byte)

 

21/06/2006-20/07/2006
Une perfromance d’après Le temps nous manquera

Mise en scène : L’Employeur 
Avec : Edith Mérieau, Alexandre LeNours, Stéphane Gasc, Julie Nancy-Ayache, Pascale Bongiovanni et James Bouquard
d'après le texte de Stéphane Gasc "le temps nous manquera".
L’Employeur est inscrit dans le projet Plateforme mutualisée de KOMM'N'ACT.
Production : L’Employeur

Un homme quitte sa femme et se suicide un mois plus tard. C’est l’histoire.
La femme raconte la séparation, l’ami la mort. Ils sont là, ensemble, chacun dans un temps propre et seul le deuil qu’ils ont à faire les rassemble.
Il ne s’agit pas de trouver des raisons à cette séparation ou à cette mort, seules les conséquences comptent ici. La colère, la douleur qui s’expriment en creux et les joies qu’il faut bien continuer de mener.

Le temps nous manquera aura lieu en octobre dans le cadre d'actOral festival des arts et des écritures contemporaines.
21/06/2006-20/07/2006 est une perfromance à la périphérie du spectacle qui y verra le jour.



© Stéphane Gasc

Regards Croisés

L'Employeur

Un même matériau vidéo est envoyé à chacun des artistes invités un mois et demi en amont du festival.
Chacun s’en saisit pour répondre par un geste artistique spontané : prolongement, bouleversement, détournement, perturbation… de l'extrait cinématographique.
La réponse artistique, ouverte, peut relever de l’écriture d’un texte, d’une trace vidéo, d’une photographie, d’une proposition scénique collective ou solitaire etc.
Chaque artiste ou équipe artistique donnera à voir sa réponse lors de la soirée de clôture de cette troisième édition, le samedi 28 mai 2011.


© Tabas