Laurence Rasti

There are no homosexuals in Iran

Un individu se définit à travers la notion d’identité. Toutefois, si la liberté de choisir son identité n’est pas envisageable dans son propre pays, il n’a pas d’autre possibilité que de le fuir. A Denizli, une petite ville de Turquie, des centaines de refugies gay iraniens transitent. Ils mettent leur vie sur pause en espérant rejoindre, un jour, un pays d’accueil ou ils pourront vivre librement leur sexualité. Ce travail interroge les notions fragiles d’identité et de genre. Dans ce contexte incertain, il donne un visage à ces personnes, celui que leur pays leur a temporairement vole.


Laurence Rasti est née en 1990 à Genève. Son travail interroge les notions d’identité et de beauté. De parents iraniens, elle a grandi en Suisse. Cette double culture l’a amenée à reconsidérer les coutumes et les codes définis de part et d’autre afin de comprendre la puissance des genres dans nos sociétés.

 

 

Exposition Jeune photographie Européenne

Laurence Rasti

Le festival Parallèle s’associe à Maupetit, côté Galerie et au festival Circulation(s) autour d’une sélection de 5 photographes : Annalisa Brambilla (IT), Delphine Schacher (CH), Sandra Calligaro (FR-AF), Elena Chernyshova (RU-FR), Laurence Rasti (CH).

L’exposition se tiendra à Maupetit, côté Galerie (au 3e étage de la libraire). 

Maupetit, côté Galerie : un lieu dédié à la photographie, unique sur La Canebière. L’ambition de faire plaisir à un large public en allant à la découverte d’artistes talentueux, connus ou en voie de le devenir...

Dédié à la diversité photographique européenne, le festival Circulation(s) organisé par l’association Fetart, a pour vocation de faire émerger les jeunes talents. Depuis sa création en 2011,  Circulation(s) milite pour un décloisonnement et une confrontation des regards.  Le festival a déjà exposé plus de 225 artistes et investira à nouveau le CENTQUATRE à Paris au printemps 2016.
Tremplin pour les jeunes photographes, laboratoire prospectif et innovant de la créativité contemporaine, le festival Circulation(s) occupe une place particulière dans le paysage photographique français et européen.