Bruno Freire

Bruno Freire est né à São Paulo, une ville « dont le style est de ne pas avoir de style1 », « un labyrinthe mystique, où les graffitis crient, (…) la cupidité vibre, la vanité excite2 », où douze « millions de personnes s’aiment avec toute la haine, (et) se détestent avec tout l’amour3 ». 

Suivant une formation indisciplinaire il a traversé l’architecture et l’urbanisme, un master en communication et sémiotique, le master ex.er.ce, les arts du corps, la philosophie, l’ontologie, la vidéo, la danse, le théâtre, l’écriture performative, la critique en danse, la photographie, la poésie, les arts de la performance, le dessin ... En ce moment, il marche avec sa collection à la recherche du merveilleux. « The marvellous  is now ». Un manifeste. Comme un danseur pris dans un studio éternel, une recherche sans fin, il le suit. À présent, il travaille et habite entre le Brésil, la France et la Belgique. Récemment, il a collaboré avec Mette Ingvarsten et Radouan Mziriga. Au Brésil, il s’est engagé avec plusieurs artistes chorégraphiques dont Sheila Ribeiro, Cristian Duarte, Thelma Bonavita entre autres, toujours en construction de plateformes de connexions pour la danse contemporaine nationale et internationale. Il s’intéresse à développer des formes d’écritures artistiques qui peuvent activer et performer ses expérimentations et des pratiques du corps.

 

[1] selon Mario de Andrade.

[2] « Il n’y a pas d’amour à SP » de Criolo.

[3] « São, São Paulo » de Tom Zé.

À la recherche du ___________

Bruno Freire

 

Les mémoires d'un idiot à la recherche du merveilleux : un récit artistique composé par une rhapsodie d’essais, une collection de merveilles. Le chercheur est face à une montée de plusieurs forces conservatrices, une crise chorégraphique sociale. Il est à bout de souffle. Il cherche quelque chose, n’importe-quoi qui importe, pour échapper à l’apathie et l’immunisation. Que peut le merveilleux aujourd’hui ?
Quelles formes peut-il bien avoir ? 

Il nous invite à se lancer avec lui dans une quête pleine d’utopie, convaincu que tout ce dont il a besoin est déjà là. Le merveilleux c’est maintenant. 

 

Coproductions ICI-Centre chorégraphique national Montpellier – Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Direction Christian Rizzo - dans le cadre du dispositif Par/ICI et du projet Life Long Burning soutenu par la Commission européenne, CND Centre national de la danse - Paris, Musée de la Danse/Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, Charleroi Danse, Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie – Bruxelles | Soutiens BUDA | Remerciements Terreyro Coreográfico/Daniel Kairoz et Rodrigo Andreolli, le Lycée Climatique et Sportif Pierry Coubertin, Lucy Guerin Inc., Kerstin Schroth, les assistants et collaborateurs des essais précédents Bojana Bauer, Pauline Brun, Diane Blondeau, Calixto Neto, Myrto Katiski, Thierry Cabrera, Luis Garay, Lina Gómez, Andreia Guilhermina ; et tous ceux qui ont un jour marché à la recherche. 

En coréalisation avec Le Théâtre Gymnase – Bernardines

La programmation de À la recherche du ___________ s’inscrit dans une collaboration entre ICI-CCN de Montpellier et son Master exerce et le Festival Parallèle. 

Remerciements à l’ERACM – École Régionale d’Acteurs de Cannes et Marseille

La dernière étape de création d’À la recherche du ____________ fait l’objet d’un Lab organisé par Bruno Freire et Parallèle qui s’est tenu à l’IMMS, du lundi 29 janvier au vendredi 2 février. 

+ d'infos après d'Antonin Delom antonin@plateformeparallele.com

 

Tarifs 
Tarif plein 12 € | Tarif réduit 8 €

Pass Soirées
Tarif plein 20 € | Tarif réduit 12 €
2.02 au Théâtre Joliette et au Théâtre des Bernardines : Droite-Gauche + À la recherche du ___________