Marion Abeille

Des études aux beaux arts pendant 5 ans avec un diplôme à la clé. Dans les Calanques presque au bord de l'eau.
Des engins, qui se cogne aux murs de la salle blanche, des machines qui se frottent à l'espace vide de la galerie (http://lartvraiment.blogspot.com/2006/05/petits-drames-lart-den-finir.html) et une envie de ne pas faire de l'art coincée seule dans un atelier, une envie de partager et de participer à des projets élaborés de manière plus collective.

Le tournant vers le théâtre car ces machines, leur socle, à chaque fois, était un texte ( Désir ou permis de conduire - Jelinek, Outrage au spectacteur - Handke).
Un tournant qui mène au nord, à Bruxelles, pour une première scénographie, à l'I.N.S.A.S sur Les Amantes un projet de fin d'études de Virginie Strub.

Et puis un retour à Marseille, continuer à "stagier" sur des projets théâtre (François Michel Pesenti, Dominik Barbier, Stéphane Arkas).

Une colocation, aussi, qui génère des rencontres et des collaborations ( On a du pain sur la planche ... qu'il y pourrisse avec Arno Calleja, peeping me avec Paulo Guerreiro et Lucie Delorme - http://peepingphotos.blogspot.com/).

Et ce besoin de croiser et fabriquer dans cette ville, Marseille, qui persiste.

La rencontre avec Lou Colombani et Geoffrey Coppini qui nous accompagnent (Paulo et moi) et l'émergence d'un désir de travailler ensemble sur les projets de chacun (Far Far Far Away - 2009, Acte Végas - http://www.last-cie.com/index.php?page=acte-vegas).

D'autres rencontres aussi sur Paris qui mènent au cinéma ( Viva Delorme-http://vimeo.com/vivadelorme, Émilie Jouvet-http://www.emiliejouvet.com/#/too-much-pussy-feminist-slut/3532192, Orest Romero-http://vimeo.com/13434618) et au déménagement.

Paris dorénavant avec un travail de technicien gros bras à la NEF - Manufacture d'utopies ( http://www.la-nef.org/ ) et un travail de performance strip burlesque (http://violettefriguidass.blogspot.com/).

Des envies, des rencontres, des projets, encore, mais sans idée fixe.

FAR FAR FAR AWAY

Marion Abeille

J’ai mis l’accent sur le visible. Je voudrais aller vers des choses légèrement moins visibles en montrant comment la télévision peut, paradoxalement, cacher en montrant,
en montrant autre chose que ce qu’il faudrait montrer si on faisait ce que l’on est censé faire, c’est-à-dire informer; ou encore en montrant ce qu’il faut montrer, mais de telle
manière qu’on ne le montre pas ou qu’on le rend insignifiant, ou en le construisant de telle manière qu’il prend un sens qui ne correspond pas du tout à la réalité.

Pierre Bourdieu Sur la télévision

Conception et jeu : Marion Abeille, Geoffrey Coppini, Paulo Guerreiro, avec la participation de Lou Colombani - vidéo : Ismaël Castan - traduction live : Jérôme Nunes - Lumière : Alice Huc.

Fusion et contradiction du corps social est le point de départ de la rencontre entre Marion Abeille - plasticienne - , Geoffrey Coppini - metteur en scène - et Paulo Guerreiro - danseur/performeur - , pour travailler ensemble sur scène, tout en se déplaçant de leur pratique d’origine.
Far Far Far Away cherche une mise en relief de codes tant artistiques que quotidiens, à partir d’images universelles, pour les déconstruire. Peu à peu, les clichés se craquellent pour laisser place à des êtres nostalgiques d’un idéal.